Mai
12

Les meubles en carton ça cartonne !

By Marie  //  DIY déco  //  3 Comments

Sachez que pour vous, mes petits lecteurs, je suis prête à faire le tour de monde pour vous dénicher des objets aussi insolites que prodigieux !


Et c’est dans cette optique que j’ai réalisé un stage de meubles en carton. Plus qu’un simple loisir récréatif, la création de meubles en carton se veut sportive, imaginative et conviviale.
J’ai donc réalisé ce stage chez Géraldine (Diaz), dans la belle et douce région de Montpellier. Une ville qui entre parenthèse mérite sérieusement le détour ! Ce stage est réalisé en petit comité ce qui rend vraiment le travail agréable. Mais ne vous arrêtez pas à ça, le travail est tout de même sérieux car pour avoir un meuble fini, 2 jours de stage sont nécessaires. Eh oui ! On a rien sans rien !

Moi, comme je ne fais jamais rien comme tout le monde, j’ai décidé de créer un meuble atypique (tiens, tiens, ça ne me ressemble pas). Vous trouverez ci-dessous le fruit de mon dur labeur issu d’une réflexion intense et un poil farfelue.
Mais ne vous inquiétez pas il est aussi possible de réaliser des meubles plus classiques que Géraldine vous proposera volontiers.
Planning de la formation :

Le premier jour est consacré à la réalisation de la structure. Sachez qu’il existe plusieurs techniques pour réaliser un meuble en carton selon les besoins. Ici, c’est la technique des traverses croisées encastrées. A priori, ce n’est pas compliqué mais gardez toute votre attention, j’ai moi même fait quelques bêtises (à peu près toutes les 3 minutes)  par manque de concentration ! Il faut dire que j’étais un peu l’élément perturbateur du groupe ! Comme vous pouvez souvent le remarquer à travers mes articles, rire est pour moi une manière de vivre. Alors imaginez mes pauvres camarades me supporter pendant 2 jours ! !

Heureusement que la maitresse de maison fait preuve d’une patience admirable. De plus, elle est particulièrement pédagogue et n’ hésite pas à mettre la main à la patte pour vous aider et croyez moi en ce qui concerne mon meuble on était pas assez de deux !
Le deuxième jour quant à lui permet de réaliser ce que l’on appelle « l’ habillage » mais aussi les niches et/ou les tiroirs. Cette étape est moins technique mais assez rigoureuse, ne faîtes pas comme moi en essayant de réinventer les règles de construction, soyez sage et suivez les indications vous gagnerez un temps précieux.

Car en effet, si vous êtes dans les temps vous pourrez peut être commencer la finition. Sinon pas de soucis, on vous expliquera tous ce que vous devez savoir: matériaux à utiliser, les techniques de finitions…
Personnellement, j’ai vraiment apprécié ce petit séjour à Lunel, ses petits repas partagés en comité restreint, cette ambiance chaleureuse… Et que ce soit pour créer le premier meuble en carton de votre collection ou juste un loisir ponctuel, je vous le conseille sérieusement.
Depuis  ce stage je suis devenu la reine du ponçage. Géraldine vous le confirmera ! Mais aussi une killer du pistolet à colle, une addicte de la colle néoprène (d’ailleurs si vous connaissez un dealer de néoprène ! ).

A vos Cutters ! Prêt ! Feux ! Collé !
Faites nous partager vos créations de meubles en carton !

Pour vivre vous aussi cette « grande » aventure, contactez:
CARTOFOLIES à Lunel (34 400)
Géraldine au : 06 64 46 27 44

contact@cartofolies.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 Comments to “Les meubles en carton ça cartonne !”

  • Coucou Marie!
    Il est vraiment sympa ton blog! J’ai enfin pris le temps de le regarder en détail (beaucoup de travail ces derniers temps…)
    J’espère que tu penses à finir ton meuble, si ce n’est pas déjà fait??? que tu m’envoie 1 ou 2 photos, mon nouveau site devrait bientôt être en ligne.
    Je te souhaite bon courage pour la suite.
    Bises
    Géraldine

  • […] ? Ne me prenez pas pour une débutante. Vous ignorez sans nul doute un point important qui est véritablement viscéral chez […]

  • […] On récupère tous ce qui passe dans notre tête mais attention toujours bien pensé et très urbain (ce n’est pas non plus la ruée vers Emmaüs les filles). On tire vers un dressing unisexe. On joue en  piochant des vêtements dans la mode du sexe opposé). On constitue des groupes de communautés pour recréer des liens avec les autres mais aussi avec la nature afin de favoriser une remise en question permanente ( je prépare le feu de camps qui ramène la guitare et les merguez ? ). […]

Leave a comment